Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Si on parlait... ... cinéma, manga, série et littérature ? ça vous tente?

38 articles avec litterature

Puzzle (Franck Thilliez)

David J. Collins
Puzzle (Franck Thilliez)
Puzzle (Franck Thilliez)

J’ai eu un peu de mal sur les 80 premières pages. Pourtant, on est dans le vif du sujet rapidement et la construction permet de maintenir le suspens. On est embarqué dans une histoire pleine de questions et le lecteur cherche à jouer les Sherlock Holmes pour découvrir le fin mot de l’histoire avant le héros principal. Mais c’est sans compter sur Thilliez qui, habilement, brouille les pistes, joue sur les nerfs de son lecteur en lui balançant une vérité pour tout de suite la renier et le mettre sur une autre voie encore plus déconcertante. Donc, passer ces 80 premières pages, le livre se dévore,...

Dracula (Bram Stoker)

David J. Collins
Dracula (Bram Stoker)
Dracula (Bram Stoker)

Inconditionnel de Stephen King, pendant longtemps, j’ai eu beaucoup de mal à ouvrir un autre bouquin n’étant pas écrit par le maître. Dracula a peut-être été le premier. Dès les première lignes, on est happé par le style, la forme, les personnages, l’histoire. On se rend très vite compte que le vampire n’est pas aussi simple que celui décrit au cinéma. Hormis la bête traquée, c’est un romantique au cœur déchiré par la douleur. On aurait presque pitié de lui. Maintenant, le style de récit sous forme de journaux intimes est très bien pensé. On voit le récit sous différents point de vue, chaque personnage...

Christine (Stephen King)

David J. Collins
Christine (Stephen King)
Christine (Stephen King)

Mon aventure Stephen King a débuté dans les années 80 lorsque Christine est passée à la télé. J’ai non seulement découvert un réalisateur hors pair mais aussi un romancier qui m’était alors totalement inconnu. Deux jours plus tard, je me procurais le livre et plongeais dans l’univers si particulier de King. Après quoi, je n’ai plus jamais quitté le maître, découvrant chaque bouquin avec impatience. Les propos de Christine sont violents et cette violence est renforcée dans le livre. Elle s’installe progressivement au gré de la musique omniprésente. Ce ne sont pas les passages de mise à mort orchestrés...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8