Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Si on parlait... ... cinéma, manga, série et littérature ? ça vous tente?

Arrested Developmant (Saison 3)

David J. Collins

arrested development saison 3

Une saison 3 supérieure à la deuxième… pour tout dire, je l’ai tombée en une après midi. C’est l’avantage de ce format d’épisodes de 22 minutes. Pour peu que l’on ne s’ennuie pas, le temps passe vite.

 

Toujours aussi délurée, la famille Bluth n’en finit pas de créer des situations incroyables. Les personnages évoluent peut-être moins que sur la saison précédente mais la part belle est donnée à l’histoire où l’on assiste à la fin des pitreries et arnaques de cette famille de bras cassés.

 

Rebondissements, twists, révélations, coups de théâtre, on découvre de nouveaux personnages dont celui de Charlize Theron qui restera gravé dans les mémoires.

L’humour toujours aussi irrévérencieux reste tout de même à un très bon niveau. Gag de répétitions, quiproquos, jeux de mots… ce qui a fait la réputation de cette comédie contrebalance avec la ringardise Bluth.

 

Les références télévisuelles et cinématographiques sont également présentes et poussent parfois jusqu’à l’autodérision, notamment dans l’ultime mot de la fin qui revient logiquement à Ron Howard.

 

Bref ! La Fox n’ayant pas voulu surfer sur le succès de ce Happy Days des temps modernes, ils ont refusé de mettre en chantier une quatrième saison.

Mais c’était sans compter sur les créateurs, producteurs et Netflix

Commentaires