Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Si on parlait... ... cinéma, manga, série et littérature ? ça vous tente?

Gargantia

David J. Collins

Gargantia

Dès les premiers images, on sent que l’on est devant un anime particulier. Très beau, au caract design très réussi, principalement en ce qui concerne les personnages féminins qui attirent tout de suite le regard, Gargantia est un voyage aussi apaisant que dérangeant.

Apaisant par ses décors alors que nous sommes à bord d’une flotte où s’entassent la rouille et les épaves. Je sais, ça parait contradictoire et pourtant, on parvient à distinguer les bons des méchants rien qu’aux couleurs utilisées.

À mi-parcours, on prend alors un virage à 180 degrés pour que le scénario devienne plus inquiétant. Perso, je n’ai pas été surpris malgré le twist, je m’y attendais depuis le début. Je n’ai pas pour autant été déçu.

Navigant entre bastons et tranches de vie, Gargantia est à l’image du monde qu’il dépeint : calme avant la tempête.

Une fois n’est pas coutume, cette série aurait mérité plus d’épisodes afin d’approfondir certains personnages à peine effleurés et mieux appréhender certains revirement de situation.

Quant aux OAV, ils servent justement à décrire ce qui est à peine déclaré dans certains épisodes ou à offrir une autre tranche de vie nous permettant de découvrir certaines choses sur un personnage en particulier. Comme je l’ai dit : 10 épisodes de plus, n’aurait pas été un mal.

Commentaires