Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Si on parlait... ... cinéma, manga, série et littérature ? ça vous tente?

Au Coeur de l'Océan

David J. Collins

au coeur de l'océan

Ceci n’est pas un remake de Moby Dick mais l’histoire qui a inspiré Melville pour écrire son roman. On sait donc que l’on va embarquer sur un bateau et c’est tout logiquement que la caméra commence à donner dans l’instabilité, histoire de mettre le spectateur dans l’ambiance en lui filant l’envie de vomir.

L’image traitée d’une manière assez particulière avec ses plans très proches de leur sujet, que ce soit les acteurs ou un simple gréement, peu autant être sublimée que d’un goût douteux ; surtout lorsque l’on donne dans le plan complètement excentré sans réellement comprendre pourquoi avoir recours à un tel artifice. Une chose est sûre, jamais nous ne sommes rassurés à bord de ce navire. De ce point de vue là, c’est réussi.

Mais à côté de ces paysages parfois somptueux, à la lumière rendant un tout sublimement fade, il faut faire face au véritable naufrage de ce film. Si la première heure est des plus intéressantes avec la dualité opposant les personnages principaux, la seconde, elle, est un véritable calvaire d’ennui soporifique avec quelques idées immorales à traiter et pourtant sous-exploitées. Encore une fois pourquoi chercher à choquer si c’est pour ne pas aller au fond des choses ?

Le voyage s’annonçait bien, avec, à l’horizon, quelque chose de puissant humainement parlant mais tous les aspects du film n’auront été qu’effleurés pendant deux heures, m’endormant progressivement.

Commentaires