Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Si on parlait... ... cinéma, manga, série et littérature ? ça vous tente?

A Couteaux Tirés

David J. Collins

A couteau tirés

Après un accident d’avion, un milliardaire érudit se retrouve perdu en pleine nature en compagnie de l’amant de sa femme. Comme si ça ne suffisait pas, ils sont poursuivis par un grizzly.

Tout au long de ce survival, c’est l’inquiétude qui prime et un certain goût théâtral dans le jeu d’acteur qui m’aura quelque peu déplu. En plus de ne pas pouvoir anticiper la fin, nous ne sommes jamais rassurés sur les intentions des personnages. Un habile jeu du chat et de la souris qui nous fait traverser des paysages aussi somptueux que sauvages. La beauté du décor se confronte alors aux dangers permanents qui guettent les survivants.

Les prédateurs sont partout, hors et dans le groupe. La tension est palpable, permanente. Chaque pas consenti est un pas de plus vers on ne sait pas vraiment où : la mort ou la liberté ?

 

ATTENTION SPOILER !

Une chose m’aura quand même fortement dérangé dans ce film, c’est son final, ou du moins le message final. Qui l’emporte réellement ? L’érudit ou le milliardaire ? Je ne peux passer à côté de ce message pourtant vrai : seul les plus friqués survivent et pourtant, ce propos aussi réel qu’injuste, semble être étouffé dans le film, comme si choquer le spectateur était proscrit.

Commentaires