Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Si on parlait... ... cinéma, manga, série et littérature ? ça vous tente?

Terror In Resonance

David J. Collins

terror in resonance

Une fois n’est pas coutume, le dernier Shinichiro Watanabe, déjà responsable d’animes cultes comme Cowboy Bebop ou encore Samouraï Champloo, est un petit bijou !

Terror In Resonance prend le pari de nous attacher aux chevilles de deux jeunes terroristes décidés à faire sauter différents endroits de Tokyo en posant des devinettes à la police.

D’un concept de base relativement simple, il faut s’attendre de la part des nippons que rien n’est jamais évident. Il faudra alors attendre l’épisode 5 pour constater qu’en effet cette histoire est plus complexe qu’il n’y parait.

D’un premier abord, j’ai aussitôt pensé à Death Note en découvrant cette pépite. Ce jeu du chat et de la souris est remarquablement orchestré. Puis la voie diverge vers cet épisode 5 où les questions se posent de plus en plus et les doutes s’installent, jusqu’à se demander si les créatifs assument pleinement leur sujet.

Il est évident que je ne peux en dire plus sans dévoiler tous les tenants et aboutissants de l’intrigue.

J’émets cependant une réserve… Le constat est violent : on suit des terroristes et quel que soit leur but, on ne peut complètement adhérer aux actes qu’ils perpétuent, surtout quand on regarde cet anime aujourd’hui, après les évènements tragiques qui ont secoué notre pays et qui continuent à avoir lieu un peu partout dans le monde. En tout cas, moi, je n’ai pas adhéré au choix pris vers la fin de la série. Même si on nous montre le revers de la médaille, je trouve le principe un peu poussif. Ceci dit, ça n’enlève rien à la qualité de cet anime.

La qualité graphique justement… Une perle. Les backgrounds très détaillés et sublimes tranchent avec un caract-design classique et sobre. Les séquences de destruction restent elles aussi classiques, avec une animation fluide voulant restituer le maximum de détails. Cette sobriété dans la réalisation rend le tout efficace ce qui n’aurait pas été le cas si on avait donné dans la surenchère d’effets aussi bien numériques que de caméra.

On a tous vécu les attentats de 11 septembre d’un point de vue, tout comme ceux qui ont eu lieu récemment en France récemment et cet anime se fait écho de tout cela, de toute notre Histoire contemporaine, en servant les références qu’il faut pour que l’on s’identifie à la situation.

C’est peut-être aussi pour cela que j’ai moins adhéré au propos final car le terrorisme, quel qu’il soit, n’a rien de gentillet et n’est pas perpétré par des anges.

Quoi qu’il en soit, Terror In Resonance reste à découvrir pour sa beauté visuelle et son animation à défaut d’accepter tous les enjeux de l’histoire.

Commentaires