Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Si on parlait... ... cinéma, manga, série et littérature ? ça vous tente?

Pixels

David J. Collins

pixels

Pixels… le Jurassic Park du jeu vidéo !

Fallait oser. Déjà, rien que l’idée, c’était casse-gueule. Maintenant, il n’y avait que Colombus pour s’attaquer à un projet aussi délirant ou à la rigueur Joe Dante. À l’image, le délire aurait pu être plus jouissif mais aussi plus grotesque. On oscille entre la comédie déjantée et la comédie familiale, ne sachant jamais quel concept mettre en avant.

Le message concernant l’évolution du jeu vidéo et l’influence qu’il a sur les jeunes n’est pas approfondi et je ne pense pas que c’était le but initial. Étant de la génération Pac-Man, je peux aisément participer au débat avec la jeune génération et argumenter ce qui, dans le film, n’est qu’effleuré.

Le but ici est plutôt de relier deux mondes complètement différents et séparés par un gouffre générationnel. Mais c’est surtout le prétexte de s’en donner à cœur joie et de revenir à des comédies délirantes comme avait pu nous en donner Joe Dante à une époque.

Jamais 100% incisif jamais 200% fun, Pixels n’est pas parfait mais a au moins le mérite de divertir tout en se basant sur un concept hasardeux. Le pari était loin d’être gagné. Et encore une fois, Peter Dinklage fait le show !

Commentaires